Abdelaziz Boujemaa

Issu d’une lignée de propriétaires terriens, Abdelaziz Boujemaa est né en 1930 à La Marsa, ville à laquelle il est resté profondément attaché toute sa vie. Après des études au Collège Sadiki, il passe le baccalauréat à Nice où il se lie d’amitié avec Jacques Wolf, fils d’hôteliers niçois possédant le célèbre enseigne « La Chèvre d’Or ». A. Boujemaa fait le choix de suivre des études commerciales dans l’un des établissements les plus réputés de l’époque, la Faculté des hautes études commerciales (HEC) de l’Université de Lausanne et de joindre ses efforts à ceux de l’équipe fondatrice de la Société tunisienne de banque. Co-fondateur de la Fédération tunisienne de l’hôtellerie, dont il présida les destinées de 1974 à 1980, A. Boujemaa portera le projet de création de la Fédération arabe du tourisme et de l’hôtellerie, devenue l’Organisation arabe du tourisme, et sera l’initiateur des premiers investissements koweitiens en Tunisie qui auront notamment pour fruits le Consortium tuniso-koweitien de développement (CTKD) à l’origine des projets hôteliers de Sousse Nord el Kantaoui, de la chaîne hôtelière AbouNawas ainsi que de la Banque tuniso-koweitienne (BTK).

En homme d’affaires avisé et en hôtelier d’avant-garde, il sut mobiliser ses connaissances du monde de la banque et de la finance ainsi que son vaste réseau d’amitiés des pays du Golfe pour porter des projets touristiques majeurs en Tunisie tels que la zone touristique intégrée de Tabarkah, Cap Gammarth, le village immobilier et l’hôtel Golden Tulip Gammarth financés notamment par la Société tuniso-saoudienne d’investissements qui deviendra la Stusid Bank.

1
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *